Football : France – Irlande, dernière ligne droite avant la Russie

L’équipe de France de football affronte ce soir l’Irlande pour le premier des matchs de préparation à la Coupe du Monde de football, qui débute dans moins de trois semaines en Russie. L’occasion pour les Bleus de se rassurer après les derniers matchs amicaux mitigés du mois de mars.

C’est le début de la dernière ligne droite pour l’équipe de France. Ce soir, les Bleus affrontent l’Irlande pour un match amical non dénué d’enjeux. Contrairement aux rencontres de préparation qui avaient précédé la Coupe du Monde en 2014 ou l’Euro en 2016, l’équipe alignée ce soir a peu de chance de ressembler au onze tricolore qui affrontera l’Australie le 16 juin pour l’entrée en lice de la France dans ce Mondial.

Le défenseur Raphaël Varane, qui a gagné la ligue des Champions avec le Real Madrid samedi, n’a toujours pas rejoint les 22 autres Français à Clairefontaine. Antoine Griezmann, Paul Pogba et Hugo Lloris ne seront pas non plus de la partie lundi soir face à l’Irlande. Didier Deschamps a indiqué dimanche en conférence de presse qu’il souhaitait impliquer le maximum de monde dans les trois derniers matchs de préparation, et attend un peu avant de faire entrer ses joueurs majeurs.

Les latéraux ont gros à jouer

Le match de ce soir, et les deux autres matchs amicaux contre l’Italie le 1er juin et les Etats-Unis le 9 juin, sera surtout l’occasion pour Didier Deschamps de tester différents schémas tactiques, après les deux matchs amicaux contre la Colombie (2-3) et la Russie (3-1) en mars.

L’équipe de France de football affronte ce soir l’Irlande en match amical, à 3 semaine du début de la Coupe du Monde. Crédits Ouest-France

Parmi les joueurs présents au Stade de France lundi soir, ce sont les défenseurs qui seront les plus observés par le sélectionneur des Bleus. Benjamin Mendy, revenu sur le fil en fin de saison (après une rupture du ligament du genou en septembre), n’a joué que 63 minutes avec son club, Manchester City, en 2018. Mais Didier Deschamps lui fait confiance. Le latéral gauche sera donc titulaire ce soir contre l’Eire et devrait également jouer vendredi contre l’Italie.

Il sera accompagné par Djibril Sidibé, de retour lui aussi d’une blessure au ménisque en avril, et qui n’a joué que 22 minutes avec l’AS Monaco. Les deux défenseurs ont donc une grosse carte à jouer : celle de rassurer tout le monde face à un adversaire irlandais justement choisi pour sa ressemblance de jeu avec l’Australie, qu’affronteront les Bleus le 16 juin pour leur premier match de poule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *