Rugby : un homme noir pour la première fois capitaine de l’Afrique du Sud

Les Springboks, le surnom de l’équipe de rugby d’Afrique du Sud, ont désigné leur nouveau capitaine lundi matin. Pour la première fois dans l’histoire en match officiel, ce poste reviendra à un joueur noir : Siya Kolisi.

L’équipe d’Afrique du Sud est en pleine préparation de sa tournée d’été pendant laquelle elle va jouer trois test-matchs face à l’Angleterre. A cette occasion, elle a décidé de nommer un nouveau capitaine à la tête de son équipe nationale. Pour la première, un joueur noir aura cet honneur. Son nom ? Siya Kolisi.

Originaire d’un township

Le nouveau capitaine de la sélection sud-africaine est né à Port-Elizabeth dans un township (quartier pauvre réservé aux non-blancs). Il est actuellement le capitaine du club des Stormers, basé dans la ville du Cap en Afrique du Sud. Pendant sa carrière, il a déjà été sélectionné 28 fois dans les rangs des Springboks.

Un sport pour les blancs

En Afrique du Sud, le rugby a longtemps été considéré comme un sport réservé aux blancs notamment sous le régime de l’apartheid. Depuis l’avènement de la démocratie avec l’élection de Nelson Mandela en 1994, le sport s’est ouvert progressivement aux personnes noires, qui représentent aujourd’hui 80% de la population du pays.

Harold Grand

Etudiant, utopiste, opiniâtre: rien que ça ? Non un peu radin sur les bords et perfectionniste aussi. Ah oui j’oubliais: surconsommateur de médias, drogué à tout ce qui se lit dans les kiosques, ce qui s’écoute à la radio et forcément ce qui se regarde à la télé. FORCE ET HONNEUR !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *