Qui va succéder à Pierre Gattaz à la tête du Medef ?

Six candidats à la présidence du Medef ont passé leur grand oral ce lundi 28 mai, devant le conseil exécutif de l’organisation patronale. Le patron des patrons sera élu le 3 juillet prochain par l’assemblée générale du mouvement.

Cinq hommes et une femme prétendent au titre de président du Medef, le mouvement des entreprises de France. Ils étaient ce lundi 28 mai au matin, au siège de l’organisation à Paris pour convaincre les 45 membres du conseil exécutif lors d’un grand oral. Les membres du conseil exécutif voteront ensuite le 11 juin pour leur candidat favori. Ce vote est purement consultatif puisque c’est l’assemblée générale de l’organisation composée de 560 membres qui prendra l’ultime décision, au début du mois de juillet.

Lors de ce grand oral, deux thématiques ont été abordées : l‘image détériorée dans l’opinion publique de l’organisation et la transformation numérique des entreprises. Ces dernières semaines, les prétendants ont enchainé les rendez-vous, débats et auditions et certains candidats ont reçu leurs premiers soutiens.

Qui sont les six candidats à la relève du Medef ?

Un duel commence à se dessiner entre deux candidats : Geoffroy Roux de Bézieux, un investisseur très engagé dans le numérique et Alexandre Saubot, patron du groupe familial industriel Haulotte.

« C’est un peu les anciens contre les modernes » explique Geoffroy Roux de Bézieux. Ce dernier mise tout sur la transformation des entreprises par le numérique tandis qu’Alexandre Saubot dit apporter des connaissances plus techniques sur les dossiers. Les plus importantes fédérations ne se sont pas encore prononcées sur leur choix, mais le président de l’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM) a indiqué qu’il voterait pour Alexandre Saubot.

Vendredi 25 mai, la Fédération nationale des travaux publics appuyait aussi sa candidature. De son côté, Geoffroy Roux de Bézieux a obtenu récemment le ralliement d’un autre candidat, le très libéral Jean-Charles Simon.

Frédéric Motte, président du Medef Hauts-de-France, Olivier Klotz, du Medef Alsace, et Patrick Martin, du Medef Auvergne-Rhône-Alpes, sont eux aussi candidats.

Ce dernier prétendant a récemment décroché le soutien de deux autres candidats : Fabrice Le Saché, fondateur d’Aera Group, une société de conseil et de négoce spécialisée sur les financements verts en Afrique, et Pierre Brajeux, du Medef Hauts-de-Seine.

Cinq hommes et une femme : Dominique Carlac’h, fondatrice d’une société de conseil, très attachée à la responsabilité sociale des entreprises (RSE).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *