Toujours pas de date pour la sortie du glyphosate

Le porte-parole du gouvernement, a assuré ce mardi sur Franceinfo  que « L’engagement du président de la République sur la sortie du glyphosate d’ici trois ans est un engagement clair ».

Benjamin Griveaux a fait cette annonce alors que dans la nuit de lundi à mardi, l’Assemblée nationale a rejeté les amendements visant à graver dans la loi agriculture et alimentation la sortie du glyphosate en 2021. Il a ajouté qu' »inscrire dans la loi les choses, c’est formidable, mais ça n’est pas la garantie que ça arrive ».

Pas de date pour la fin du glyphosate

Principe actif du Roundup de Monsanto, le glyphosate est l’herbicide le plus utilisé en France. Il est jugé cancérigène par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En novembre, l’Union européenne avait décidé de renouveler la licence de cet herbicide controversé pour cinq ans. Suite à cette annonce, Emmanuel Macron avait promis que la substance, serait interdite en France « dès que des alternatives auront été trouvées, et au plus tard dans trois ans ». 

À lire aussi : Loi agriculture et alimentation : la bataille du glyphosate

Des amendements qui préconisaient une interdiction du glyphosate pour le 1er juillet 2021 ont été massivement rejetés hier en débat à l’Assemblée nationale. Même chose pour une autre amendement qui proposait la date du 1er mai 2021, avec des dérogations possibles jusqu’en 2023.

Maéva Lahmi

Maeva Lahmi est une fille bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *