Les droits TV de la Ligue 1 dépassent le milliard d’euros, Canal+ grand perdant

La Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé, mardi 29 mai, que les droits télévisuels du championnat de Ligue 1 pour la période 2020-2024 avaient été attribués pour un montant record de 1,153 milliard d’euros. Sur la période précédente, ils s’élevaient à 762 millions d’euros. Canal+ n’obtient aucun lot.

Les droits étaient mis aux enchères sous forme de lots. Dans la bataille, c’est le groupe de médias espagnol Mediapro qui a su tirer son épingle du jeu, raflant les principaux lots. Il devrait ainsi diffuser les affiches les plus médiatiques de la saison. Canal+, diffuseur du championnat depuis 1984, n’a obtenu aucun lot et Beinsport seulement un. Les deux diffuseurs devraient se positionner sur des accords de sous-licence avec Mediapro mais les conséquences se font déjà ressentir en bourse pour le groupe Vivendi, propriétaire de Canal+, dont le titre reculait en bourse mercredi de 3,73%.

Une manne financière pour les clubs

Les clubs professionnels quant à eux se réjouissent des sommes qui vont leur être allouées. Elles devraient leur permettre de réaliser des investissements d’envergure en effectifs et en infrastructures.

La Ligue 1 demeure moins attractive que les championnats étrangers mais rattrape une partie de son retard. Les droits TV du championnat d’Angleterre s’élèvent par exemple à 2,3 milliards d’euros par saison et ceux du championnat allemand 1,16 milliards par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *