Comptes de campagne : « un coup monté » selon Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon a estimé que l’enquête ouverte par le parquet de Paris sur le financement de sa campagne présidentielle de 2017 « ressemblait à un coup monté ».

En février, la CNCCFP (commission nationale des comptes de campagne et des financements publics) a validé les comptes des onze candidats à la présidentielle. Néanmoins, plus d’un millions d’euros ont été déterminés comme « dépenses litigieuses ».

« On a répondu à 2000 questions de la CNCCFP. Que puis-je faire de plus ? », s’est interrogé Jean-Luc Mélenchon.

« Entacher son honneur »

Le président de la France insoumise a jugé que cette enquête ouverte concernant ces dépenses pour « vérifications » de ses comptes arrivait « à point nommé pour entacher mon honneur ».

 

Pour sa défense, Jean-Luc Mélenchon fait écho aux rabais dont a bénéficié Emmanuel Macron durant sa campagne électorale. L’ancien candidat à l’élection présidentielle et actuellement député des Bouches-du-Rhône se désole également que la commission en charge des comptes de campagnes ne l’ait pas informé de l’enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *